Rechercher
  • Alexandra Montfort

Les métiers de service...Vous êtes les chefs d'orchestre..


Laissez-moi vous raconter une histoire, celle que j'ai souvent divulgué dans mes formations, je vous la partage..


Saison d'hiver dans les Alpes du Sud, pendant les vacances de Février, vous imaginez... on a passé les Marseillais, la fatigue commence à venir pour notre part, les Parisiens à leur tour prennent possession des lieux..


"On est samedi soir, il neige, encore et encore, les touristes vont être contents demain, de la bonne poudreuse.. C'est un service mou, avec cette or blanc, tout est au ralenti..

Une famille entre : papa, maman, deux enfants

Le père est exaspéré, dépité, la route était longue et il neige, sa voiture est piégée par celle-ci.

Le restaurant est placé là, dans la montée entre le front et les locations.

On ressent sa colère, tout bas, je me dis : venir en vacances à la neige pour avoir de la neige, quel paradoxe!!


Mon serveur, le profil chef de rang idéal, professionnel, investit, humeur égale, je l'adore.

Là..il me regarde, l'air abattu, désemparé à son tour de l'accueil de cet homme, sa mauvaise humeur qui résonne dans tout le restaurant.

Pour la première fois, j'ai vu une telle déception sur son visage que je devais solutionner en lui proposant :

- "Ecoute, ce que tu vas faire : de l'empathie avec un challenge..

Dis toi, que ce client a eu une mauvaise journée, toute sa famille endure ceci, toi tu es le chef d'orchestre, à toi de jouer.. joue ta symphonie, ce client est venu dans ce restaurant en colère, tu as une heure et demi pour changer ça, c'est ton défi et il te le rendra, tu es capable de changer cette atmosphère consternée en un moment agréable, et grâce à toi sa famille passera un meilleur moment qui est le début de leur vacances"

Alors il s'est mis au jeu, il a réussi et il a aimé, ils sont partis avec le sourire et détendus.."


Voilà ce que vous pouvez faire quand c'est dur parfois avec les clients, c'est vous, le chef d'orchestre..


Un petit clin d'oeil pour Pascal

181 vues0 commentaire